play_arrow

Les Chroniques d'Olivier Nottale

Un lundi ordinaire à la mi-octobre 2023

today16/10/2023 10

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Un lundi ordinaire à la mi-octobre 2023 Divergence


Ce matin, j’ai beau regarder ou plutôt écouter dans tous les sens, rien ne va.

Les nouvelles sont déprimantes d’où qu’elles viennent.

Les tragiques, les désespérantes et même les plus anecdotiques.

Commençons par du lourd,

Une guerre de plus entre « Palestine » et Israël ! enfin un conflit, puisque pour faire la guerre il faut deux états.

Il faut être blindé comme un tank et encore, pour ne pas en avoir vraiment marre de cet interminable litanie de morts.

Aujourd’hui, nous avons affaire à deux camps complètement sourds.

Le Hamas qui règne sur la bande de Gaza depuis juin 2007 et le 37e gouvernement de l’État d’Israël, ou sixième gouvernement Netanyahou le plus à droite de la droite jamais connu pour la démocratie israélienne. Désormais, c’est, parait-il, l’union nationale, j‘ai un doute.

C’est mal parti pour que ces deux entités ne se trouvent un terrain propice à la moindre discussion.

Surtout l’attaque terroriste surprise du territoire de l’état hébreu par les airs, mais aussi par la terre et la mer.

La riposte israélienne, baptisée « Sabres de fer », est toujours en cours. Et l’armée a demandé qu’on évacue les civils vers nulle part ! La loi du talion œil pour œil dent pour dent va fonctionner à plein régime !

Les Brigades Izz al-Din al-Qassamsont la branche armée du Hamas. Sont le fer de lance de l’attaque ;

Ici en France on s’écharpe en se traitant de noms d’oiseaux y compris dans son propre camp.

Ne confondons pas une fois de plus les juifs, le peuple israélien, Israël et le gouvernement pyromane de Benyamin Netanyahou pas plus qu’il ne faut s’imaginer les Palestiniens tous en rang derrière le Hamas ou le Hezbollah.

Mais c’est ce que l’on veut nous faire croire pour continuer la spirale sans fin de la violence.et c’est plus facile de croire au bien contre le mal et réciproquement en fonction de son camp.

Pour nous remonter le moral trois ans après Samuel Paty un autre prof est mort dans l’exercice de ces fonctions Dominique Bernard. A Arras c’est la sidération, dans le monde enseignant on commence à se dire que le métier choisi est devenu de plus en plus dangereux.

Aujourd’hui, une journée de solidarité pour nos professeurs a été voulue par le ministre de l’Éducation, Gabriel Attal.

Les profs on la trouille, certains disent « Je redoute ce moment… »

 

à suivre… lundi 16 octobre 2023 – 10h20 / 17h05

 

O.Nottale


Les Chroniques d'Olivier NottaleSociété

Rate it
0%