play_arrow

Culture

Trisomique… et alors ? par Séverine Galus

today12/03/2024 25 1

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Trisomique… et alors ? par Séverine Galus Divergence


Rendez-vous du 13 mars au 4 avril 2024 au Bar à photo pour voir l’exposition Trisomique… et alors ? de Séverine Galus.

Vernissage mercredi 13 Mars 2024 de 18h à 22h.

Le BAR À PHOTO

Lieu d’exposition photographique et acteur culturel et associatif à Montpellier

29 ter rue lakanal 34090 Montpellier

Quartier des Beaux-Arts

Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 18h

En soirée lors des vernissages, ateliers, animations, etc.

04 99 61 10 63
06 64 41 57 26
contact@baraphoto.fr

Ananda Regi est venu à DIVERGENCE FM pour nous présenter cette nouvelle exposition :

L’exposition :

C’est en évitant beaucoup d’écueils et de facilités propres à ces sujets que Séverine Galus a photographié l’enfance et le handicap. Un travail très sensible réalisé avec beaucoup de justesse.

« Traverser la barrière des préjugés. Tel est mon objectif en présentant au grand public ma série Trisomique… et alors ?

Ma fille, Sidonie, est trisomique. Sidonie est née à Montréal, au Québec, en 2009. L’envie d’une nouvelle vie m’a amenée à m’installer en Ariège avec ma petite famille en 2014. Loin du tumulte de la vie urbaine que j’avais connue jusque-là, j’ai concentré ma pratique photographique sur mes enfants durant plusieurs années. J’en ai tiré « Nature d’enfants », une série qui fait référence à la vie qu’ils ont à la campagne, proche de la nature, mais aussi à l’attitude naturelle et spontanée des enfants, leurs émotions, que je tente de saisir. De là m’est venue l’idée de pousser le travail plus loin et de me servir de ces photos pour tenter de démystifier la trisomie 21.

En montrant ici quelques fragments de la vie de Sidonie, sa vie d’enfant puis de jeune ado, tantôt joyeuse, tantôt triste, parfois clown, toujours combative et optimiste malgré les embûches, je souhaite questionner le spectateur sur ce qu’il considère comme la norme. Et je pose la question : sommes nous prêts en tant qu’individu, en tant que société, à traverser la barrière des préjugés pour accepter et faire plus de place à la différence ? Les différences…»

Séverine Galus

La photographe :

Journaliste en presse écrite au Québec durant plus de quinze ans, son métier l’a amenée à collaborer avec de nombreux photographes de talent et à se rendre compte de l’impact des images, seules à pouvoir parfois témoigner de l’indicible. Consciente « qu’une image vaut mille mots”, c’est donc tout naturellement qu’elle s’équipe d’un reflex en 2011 et se lance dans la photo en autodidacte.

Influencée par son métier, sa pratique s’oriente d’abord vers la photographie documentaire et de rue. Elle aime que ses photos racontent une histoire, interpellent ou procurent des émotions. Force est de constater que c’est avant tout l’Humain qui attire son œil. « La photo humaniste témoigne à la fois des difficultés et des injustices, mais aussi des bonheurs simples de la vie » explique-t-elle.

Aujourd’hui, elle se définie comme « Photoreporter d’émotions ». Quand elle ne travaille pas sur des projets d’expositions et publications, l’artiste photographe met son talent au service des particuliers (mariages, naissance, photos de famille…) et des établissements scolaires. Spécialiste du noir & blanc, son style, sa sensibilité et sa capacité à saisir l’instant lui permettent de réaliser des images fortes, intemporelles, inoubliables…

 

Diffusion mercredi 13 mars 2024 – 10h30

O.Nottale


Cultureitw Culture

Rate it
0%