play_arrow

Les Chroniques d'Olivier Nottale

Alors vous êtes « tout jeux, tout flamme !

today13/05/2024 5

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Alors vous êtes « tout jeux, tout flamme ! Divergence


Les Jeux olympiques sont un gouffre financier sans fond ! Mais cocorico la flamme est arrivée en France à Marseille dans un joyeux désordre très organisé, mais à Marseille quoi ! C’était parfois inquiétant souvent drôle la France quoi ! Ils croyaient quoi les organisateurs que sur le vieux port nous étions au Japon ou en Corée ?

Pour le reste quel gouffre abyssal !

Patrick Pirlo écrivait le 25 avril dernier : « D’ampleur inflationniste par nature, les mégaévénements sportifs tels que le Mondial de football et surtout les Jeux olympiques et paralympiques sont d’implacables gouffres financiers qui mettent parfois les États à genoux.

Voir les Jeux olympiques et paralympiques de Paris… et la fin de l’obésité financière, le respect de l’environnement, la rentabilité des équipements, un bénéfice social pour des régions défavorisées ? Depuis une quinzaine d’olympiades, été et hiver, les pays organisateurs déclinent leurs engagements comme autant de promesses non tenues. Les grandes compétitions : un sport qui se joue entre dupes, et à la fin ce sont les budgets publics qui trinquent. Convoitées pour le prestige et le rayonnement planétaires qu’elles offrent, elles sont malades de gigantisme.

À l’origine, une mécanique interne implacable : les organismes aux manettes de ces grands événements – Jeux olympiques et Coupe du monde de football au premier rang – sont obnubilés par la quête de l’universalisme. Le Comité international olympique (CIO) tout comme la Fédération internationale de football association (Fifa) aspirent à enrôler le maximum de pays dans leurs compétitions. Les premiers Jeux de l’ère moderne, en 1896, comptaient 12 nations participantes ; elles étaient 121 en 1972 ; elles seront 206 à Paris en juillet.

Le calcul des coûts et leur comparaison d’un événement à l’autre sont un exercice compliqué et incertain. Quel périmètre pour les dépenses ? Dans le cas des Jeux, on distingue l’organisation des compétitions des infrastructures nécessaires à l’événement. Par ailleurs, le nombre de disciplines présentes varie d’une édition à l’autre. Et la collecte des données est régulièrement lacunaire : les pouvoirs publics ne sont pas spontanément enclins à la transparence…

 

Diffusion lundi 13 mai 2024 – 10h20 / 17h05

 

O.Nottale


Les Chroniques d'Olivier NottaleSociété

Rate it
0%