play_arrow

Culture

23 FESTIVAL INTERNATIONAL DU DOCUMENTAIRE DE LASALLE EN CÉVENNES du 8 au 11 mai 2024

today09/04/2024 46 1

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    23 FESTIVAL INTERNATIONAL DU DOCUMENTAIRE DE LASALLE EN CÉVENNES du 8 au 11 mai 2024 Divergence


Au téléphone pour DIVERGENCE FM la présidente de l’association CHAMP-CONTRECHAMP, Laurence BARRAU.

https://www.doc-cevennes.org/

https://www.facebook.com/DOC.Cevennes/

Pendant le week-end de l’Ascension approche et avec lui la 23ème édition du Festival International du Documentaire de Lasalle. Une fierté pour toutel’équipe de Doc-Cévennes qui a réussi ce pari

fou de créer et de faire prospérer un festival de cinéma documentaire de dimension internationale dans un petit village des Cévennes.

L’association CHAMP-CONTRECHAMP, créée en novembre 2001, s’est donné pour objectif d’organiser chaque année un festival de films documentaires sans palmarès à Lasalle, dans le Gard. Nous le voulons différent d’un festival conventionnel où l’on viendrait «consommer» des films.

Pour l’association CHAMP-CONTRECHAMP, la diffusion de films documentaires n’est pas une fin en soi. Le Festival de Lasalle efface la frontière entre les professionnels et le public : pas d’espace VIP, pas de badges ou d’accessoires discriminants.

Les intervenants sont hébergés chez l’habitant. Dans ce village du sud cévenol d’un millier d’habitants, l’accueil des festivaliers et des professionnels est celui que l’on réserve à des amis.
Progressivement des liens se sont tissés entre tous les acteurs : public qui se fidélise et se diversifie, organisateurs…

Association Champ-contrechamp

58, rue de la Croix 30460 Lasalle

contact@doc-cevennes.org

http://www.doc-cevennes.org

« Une des clés de cette belle réussite tient à l’implication renouvelée des habitants et habitantes de notre territoire qui ont su faire de ce rendez-vous culturel un moment de rencontres, d’échanges et de partage. Ici pas de compétition, de prix du jury, ou d’espace VIP mais le plaisir de découvrir ensemble d’autres manières de voir le monde. Comme l’a dit fort justement Kaouther Ben Hania, en recevant le César du meilleur documentaire pour son film Les filles d’Olfa : « les films ne changent pas le monde mais ils changent notre rapport au monde ». C’est là un premier pas, sans doute

plus subversif qu’il n’y parait. Et c’est pourquoi nous chérissons plus que jamais le cinéma documentaire.

Mais si l’équipe de DOC-Cévennes a de quoi se réjouir elle a aussi de quoi s’inquiéter. Depuis quelques années les financements publics ne cessent de baisser. Les enveloppes globales disparaissent au profit du financement par projet. Le volet administratif s’en trouve alourdi, la liberté éditoriale peu à peu mise à mal.

Malgré les courants difficiles, nous avons réussi à maintenir la tête hors de l’eau, et nous revenons avec une 23ème édition réduite en coûts mais le moins possible en qualité. Jusqu’ici tout va bien.

Jusqu’ici tout va bien… »

 

Diffusion mardi 9 avril 2024 – 10h30

 

O.Nottale


Cultureitw Culture

Rate it
0%