play_arrow

Nous n'avons qu'une terre

Ingrid ASTIER

today24/06/2024 43

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Ingrid ASTIER Divergence


Une émission un peu particulière puisque nous y conduisons un échange avec Ingrid ASTIER , normalienne et autrice de roman noir .
Cette passionnée des iles s’est imposée à nous par son dernier ouvrage consacré à la vague de TEAHUPO’O , une vague mythique qui va être le site des futures épreuves de surf aux JO . Un regard sur la Polynésie et ses habitants et sur cette vague qui nous amène à parler du lagon, de la mer et du corail. Trop brièvement d’ailleurs Nous y reviendrons et vous invitons le 26 à 20h au gazette café à venir en parler avec les surfeurs

Il y a, au bout du monde, aux derniers mètres d’asphalte qui ceinturent la côte ouest de Tahiti et de sa presqu’île Taiarapu, une force de la nature à la fois redoutée et admirée. Teahupo’o, le mur de crâne, « l’Everest liquide » chérie par les surfeurs tahitiens, est au cœur du roman La Vague (Éd. EquinoX) d’Ingrid Astier.

Plantons le décor. Des cimes verdoyantes, un village un peu suspendu dans le temps, des âmes qui vivent au rythme de l’onde marine venue des confins de l’Antarctique. Au PK 0, on vit au rythme de la vague de Teahupo’o qui chaque jour et selon ses humeurs, caresse ou cogne durement le récif gauche de la passe de Hava’e. Ce lieu, connu et redouté de l’élite mondiale du surf, est au cœur du roman La Vague d’Ingrid Astier. Cette vague, ce « diable en robe d’écume » face auquel l’homme doit allégeance et humilité, en est l’héroïne principale. Quasi-divinité, elle fait vivre les quelques âmes qui peuplent le bout du monde.Jean FAATAU

TEAHUPO’O, le souffle de la vague Par Ingrid ASTIER

Diffusion vendredi 21 juin 2024 – 12h00

Rediffusion dimanche 23 juin 2024 – 12h30

 

Animé par la journaliste D.Martin-Ferrari

Réalisation T.Chevalier


Nous n'avons qu'une terreSociété

Rate it
0%