play_arrow

Quoi de neuf ?

Association Ultime Liberté

today18/03/2024 343 34

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Association Ultime Liberté Divergence


ACCUEIL

« L’association Ultime Liberté. Pierre BLANCHET membre du conseil d’administration et réfèrent Languedoc-Roussillon de l’association. »

Françoise VERNA -pour La Marseillaise- et Olivier NOTTALE -pour DIVERGENCE FM vous proposent « Quoi de Neuf ? » une émission hebdomadaire « politico-sociétale » d’une heure diffusée le lundi à 18h et rediffusée le mardi à midi.

Pour nous écouter : le 93.9Mz ou aussi le DAB+ (la radio numérique terrestre) et bien sûr sur notre site en streaming puis en podcast après la diffusion.

Pour nous lire : un résumé papier dans La Marseille hebdo Gard Hérault tous les vendredis.

Aujourd’hui, nous allons regarder la mort en face !

Nous recevons, en effet, Pierre BLANCHET membre du conseil d’administration et réfèrent Languedoc-Roussillon de l’association « Ultime Liberté. »

Aide à mourir. Fin de vie : que contient, dans le détail, le projet de loi qui instaure une « aide à mourir » ?

Emmanuel Macron notre chef de guerre, a dévoilé, le lundi 11 mars, son projet de loi sur la fin de vie. Il instaure, notamment, une « aide à mourir ». Que contient, dans le détail, le projet de loi ?

Quelles seront les conditions ? Y a-t-il une liste de pathologies concernées ? Pourquoi le président refuse-t-il de parler de « suicide assisté » ? Y aura-il une instance de contrôle ? Que prévoit le plan pour les soins palliatifs ? Que signifie « court ou moyen terme » Y aura-t-il une clause de conscience ?

Le président nous a présenté une sorte de « modèle français de la fin de vie » parait-il…

Nous en parlerons avec notre invité qui ne fut pas invité à donner l’avis de son association sur ce sujet pourtant objet d’Ultime Liberté.

Le projet est bien flou et aussi comme toujours en « Macronie » un peu hypocrite.

L’association ULTIME LIBERTÉ se bat depuis de nombreuses années pour faire reconnaître le droit de chacun à disposer de sa vie comme il le souhaite et en particulier de sa mort au moment choisi par lui et lui seul.

L’action menée par cette association créée en 2009 dans la Haute Marne par notamment le Dr Jean Guilhot, lui vaut d’avoir 12 personnes mises en examen, pour avoir aidé des adhérents à bénéficier d’une mort sereine et choisie.

Ils ne sont pas pourtant ministres de notre gouvernement irréprochable pour être mis en examen, mais seulement des citoyens qui veulent nous alerter sur le débat qui n’a pas eu lieu en amont du projet de loi.

Le choix de sa mort est peut-être en effet notre ultime liberté !

 

Diffusion lundi 18 mars 2024 – 18h00

Rediffusion mardi 19 mars 2024 – 12h00

 

Animation F.Verna / O.Nottale

Réalisation A.Rollet


Quoi de neuf ?Société

Rate it
0%