Rigoletto et les quatre tempéraments

Mélimélomane / musique / 28/09/2021

Cette semaine c’est à nouveau l’actualité de l’opéra orchestre national de Montpellier qui nous intéresse. D’une part une nouvelle production d’un tube absolu de lart lyrique avec le Rigoletto de Giuseppe Verdi. QUant aux quatre tempéraments, ce ne sont pas ceux de Rigoletto, de sa fille Gilda ou de l’insupportable Duc de Mantoue, mais ceux qui constitue la source et "l’argument" de la deuxième symphonie de Carl Nielsen, le compositeur le plus réputé du Danemark que son compatriote montpeliérain Michael Schonwandt nous fera découvrir les 7 et 8 octobre.
Au programme, conversation avec le chef "dano-montpeliérain" qui attaque sa septième saison occitane avec le Concerto pour piano de Schumann et la 2e symphonie de Nielsen.
Nous en profiterons pour amorcer une découverte de l’abondante oeuvre de Carl Nielsen.

La Playlist
  • deux extraits de Rigoletto par Julia Muzichenko (air de Gilda "Caro nome che il lio cor" donné lors du concours Galina Vichnievskaïa) et par Rame Lahaj (air du Duc "Parmi veder le lagrime" donné aux arènes de Vérone en 2018)
  • Robert Schumann - Concerto pour piano (2e mouvement) par Leif Ove Andsnes et l’Orchestre Philharmonique de Berlin dirigé par Marris Jansons
  • Carl Nielsen - CHoeur "Du, Dansk Mand" par l’ensemble Musica Ficta dirigé par Bo Holten
  • Carl NIelsen - 2e symphonie (4e mouvement) par Michael Schonwandt et l’Orchestre Symphonique de la Radio Danoise
  • Carl Nielsen - Concerto pour violon (fin du 2e mouvement) par Kim Sjögren et  l’Orchestre Symphonique de la Radio Danoise dirigé par Michael Schonwandt

Référence citée
  • Carl Nielsen  (Vie et oeuvre) de Jean-Luc Caron - édition l’Age d’Homme, 1990

Diffusion : mardi 28 septembre 2021 à 15h
Rediffusion : dimanche 3 octobre à 9h30

Animation : Marc Ossorguine
Réalisation : Adeline Floc’h