Mario Monicelli, monumente italiano

24 notes/seconde / musique / 29/09/2021

Né à Rome en 1915, Mario Monicelli fait ses débuts comme critique dès 1932, avant de coréaliser ses deux premiers films en 1934, à moins de vingt ans donc, et de signer son premier seul en 1937. Malgré tout, pendant la seconde guerre mondiale, il se consacre essentiellement à l’écriture de scénarios.



Après la guerre, il réalise un certain nombre de films comiques, avec l’immense vedette qu’est, de l’autre côté des Alpes, Toto. Les films rencontrent un certain succès, mais rien en comparaison du « Pigeon », tourné en 1958, histoire d’un casse raté mené par une troupe de branquignols, et de « La grande guerre », tourné en 1962, film beaucoup plus politique.




Dès lors, Monicelli sera un pilier du cinéma italien, essentiellement avec des comédies, dont « L’armée Brancaleone » et sa suite, certainement un de ses plus gros succès, mais aussi des films plus engagés, comme « Les camarades » ou « Nous voulons les colonels ». En 1974, il signe « Mes chers amis », à la demande de son ami Pietro Germi, mourant, qui sera là encore un triomphe.




A 95 ans, atteint d’un cancer en phase terminale, il se suicide en sautant par la fenêtre de la chambre de l’hôpital où il était soigné.





Diffusion mercredi 29 septembre 2021 - 18h30
Rediffusion jeudi 30 septembre 2021 - 12h30




Animation Y.Desrichard
Réalisation A.Floc’h