Association BDE STAPS Montpellier

itw Société / société / 12/10/2021

Léa LAPEYRUSSE, secrétaire de l’association BDE STAPS Montpellier, membre de l’Association Nationale des Étudiants en STAPS (ANESTAPS) est au téléphone pour DIVERGENCE FM.

Elle nous parle de la mobilisation nationale qui aura lieu dans l’ensemble des STAPS de France suite à l’appel de l’ANESTAPS, ici ce sera le mercredi 13 Octobre devant le Corum de Montpellier (côté Esplanade), par les étudiants et professeurs de l’UFR. 

Depuis plusieurs années la filière STAPS rencontre de nombreuses problématiques. En 10 ans, les effectifs ont doublé, mais le nombre d’enseignants et de personnels administratifs n’a pas suivi. Le budget alloué est loin de répondre aux besoins de la formation. C’est face à ce constat que l’ANESTAPS a créé le mouvement #STAPSOubliés en 2020, afin d’alerter les décisionnaires et financeurs de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. 

Ces dernières semaines, le mouvement a pris de l’ampleur et plusieurs mobilisations ont eu lieu à travers la France. Les conditions d’études
actuelles en STAPS à l’Université de Bobigny, Toulouse, Rennes, Saint Brieuc, Chambéry (etc.) ne sont plus tolérables. En effet, le taux d’encadrement est d’un professeur titulaire pour 42 étudiants contre un professeur pour 17,5 étudiants en moyenne dans l’ensemble des filières universitaires françaises. Les infrastructures sportives ne répondent pas aux besoins des étudiants.

Bien qu’à Montpellier, les conditions soient plutôt favorables, nous devons absolument nous mobiliser en soutien à tout le réseau, mais également pour que nos conditions ne se dégradent pas.





Diffusion mardi 12 octobre 2021 - 16h00




O.Nottale