Espace lisse et espace strié

ÉlectroPhilo / culture / 11/10/2021

Electro philo est une chronique qui mélange des textes revisités d’auteurs plus ou moins connus sur un bon vieux beat électro. Le principe ? On plonge dans un shaker de la poésie philosophique, des envolées lyriques, des concepts invraisemblables, du synthétique, de la mélodie, du rythme, du gros son ; on secoue, et on voit ce que ça donne.

Les premières chroniques d’électro philo sont dédiés à notre cher poète aux concepts fous (ne l’était-il pas d’ailleurs lui-même ?) : Deleuze. Nous revenons avec lui en arrière : en 1979 à l’Université de Vincennes. Deleuze a proposé pour cette année le thème de deux archétypes du monde moderne qui plongent dans les racines de notre histoire : l’Appareil d’Etat territorialisé et les machines de guerre nomades.  
Pour explorer cette opposition entre l’Appareil d’Etat territorialisé et les machines de guerre nomades, Deleuze nous propose de considérer ce qu’il appelle une « opposition polaire », c’est-à-dire des lignes de fuites inverses en direction desquels tendent ces deux concepts flous.

L’opposition polaire du jour, c’est  l’espace : espace lisse et espace strié.   Musique : Metronomy - Lying Now






R.Catinaud