La Pire espèce... selon Armèle Malavallon

Lectures par tous / culture / 08/10/2020

Lectures par tous reçoit cette semaine une auteure de polar résolument locale et montpelliéraine : Armèle Malavallon. Après un premier roman remarqué qui s’intéressait à l’étrange phénomène des combustions humaines spontanées – Soleil noir (Ed. Les Nouveaux auteurs) – Armèle Malavallon s’est intéressée au monde du tatouage avec Dans la peau (Ed. Ramsay). Son dernier opus – La Pire espèce – nous plonge dans le monde des abattoirs où la maltraitance, pour ne pas dire plus, envers les animaux connaît peu de limites. Est-ce parce que l’espèce humaine est l’une des pires espèces animales ? En tout cas, encore plus que dans les titres précédents, l’auteure maîtrise son sujet. Une bonne raison à cela : Armèle Malavallon est aussi vétérinaire, comme deux des principaux personnage de ce roman noir… qui est aussi vert, d’une certaine façon.
Un roman où l’auteure ne renonce ni au jeu ni à l’ironie (avec une jeune Mégane végane, par exemple). Méfiez-vous, les personnages ne sont pas toujours ce que l’on croit et les archétypes et lieux communs s’imposent à nous pour mieux nous tromper.

Diffusion : jeudi 8 octobre 2020 18h
Rediffusions : vendredi 9 ocotbre 12h et samedi 10 octobre 18h

Animation : M. Ossorguine
Réalisation : A. Floc’h
 
Portfolio