L’argent au Moyen-Age au prisme des crises monétaires

Agora des savoirs / culture / 15/01/2020

Au Moyen Âge, la place et le statut de l’argent dans la société et dans la vision qu’en ont les élites et les clercs, au-delà du seul discours des moralistes, s’écartent sensiblement de notre propre expérience. L’argent fut d’abord le métal, celui dont sont constituées les monnaies. Sa présence croissante conduit les acteurs politiques, les agents économiques à s’emparer des monnaies pour construire une politique monétaire assumée dont les enjeux, financiers, économiques et sociaux sont de mieux en mieux mesurés. Les crises monétaires de la fin du Moyen Âge (avec l’exemple de la grande dépréciation de 1420) mettent en lumière de façon crue et violente les particularités et les faiblesses de cette économie monétaire médiévale et la place de l’argent dans la société.

Scientifique de l’Institut de recherche sur les Archéomatériaux et directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), Marc Bompaire enseigne la numismatique et l’économie monétaire de l’occident médiéval. Il a notamment travaillé aussi sur l’Atelier monétaire de Montpellier et la circulation monétaire en Languedoc ainsi que sur le métier et les savoirs des "changeurs". Mathématiciens, marchands, métallurgistes : une culture monétaire au Moyen Age ?

Dr Marc Bompaire, CNRS

Diffusion en direct du Centre Rabelais de Montpellier, mercredi 15 janvier 2020 - 20h00
Rediffusion samedi 18 janveir 2020 - 14h00

 
Portfolio