En Australie, la planète brûle vraiment !

Les chroniques d Olivier Nottale / société / 13/01/2020

Voilà des semaines que l’Australie est la proie des flammes. Les conditions météorologiques rendent les feux de brousse incontrôlables. Et alors qu’une nouvelle vague de chaleur est annoncée, des ordres d’évacuation ont même été donnés. À l’heure actuelle, c’est une zone équivalente à la Provence qui est en feu.
Le monde entier s’émeut du sort des koalas et des kangourous australiens. Mais ce sont tous les animaux sauvages du pays qui sont aujourd’hui menacés par les flammes. Mammifères, oiseaux, reptiles. Aucun ne semble épargné. Selon des chercheurs de l’université de Sydney, près de 480 millions d’animaux seraient ainsi déjà morts depuis septembre !
Voilà pour les news !
« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » c’est une phrase prononcée par Jacques Chirac, président de la République française, en ouverture de son discours devant l’assemblée plénière du IVe Sommet de la Terre le 2 septembre 2002 à Johannesburg, en Afrique du Sud. »
Prémonitoire sans doute…
« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer, et nous refusons de l’admettre. L’humanité souffre. Elle souffre de mal-développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La Terre et l’humanité sont en péril, et nous en sommes tous responsables. »
Sacré Jacques !
Vous connaissez les tornades ? Mais connaissez-vous les tornades de feu ?
Déjà dévastée par de gigantesques incendies, l’Australie doit faire face à de terribles phénomènes naturels engendrés par la chaleur des brasiers, les « firenados », ou tornades de feu.

Lundi 13 janvier 2020 - 10h15 / 17h15

O. Nottale