LES GAULOIS DE PAPIER

Les mercredis de l'Antiquité / culture / 12/12/2019

La bande dessinée n’a pas attendu Astérix pour mettre à l’honneur les Gaulois. Avant Astérix, il y eut Alix, après lui, il y eut Tarranis et quelques autres. On pourrait penser que ces BD ne furent destinées, pour Alix, qu’à des collégiens enchaînés à La Guerre des Gaules par l’amour de la langue latine. Ou, pour Astérix, qu’à des lecteurs en quête d’une légitimation intellectuelle par l’humour de la langue française. Il n’en est rien.



Derrière les images d’Alix, ce Gaulois collabo, d’Astérix, ce matamore braillard, de Tarranis, la Jeanne d’Arc des Druides, derrière donc ces images, se profilent les ombres de la collaboration et de la résistance. Et, derrière la guerre des Gaules, on entrevoit fugitivement la guerre d’Algérie. Sans oublier les ambiguïtés identitaires de nos personnages...

Bref, dans la BD, on peut dire, en parodiant l’hymne national gaulois, que vraiment : les Gaulois sont dans la peine.



Claude Aziza, Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris III, historien de l’Antiquité fantasmatique, vous propose cette conférence mercredi 11 décembre 2019 - 18h30, auditorium du Musée Fabre de Montpellier.



Diffusion sur Divergence Fm, jeudi 12 décembre 2019 - 20h30
Rediffusion dimanche 15 décembre 2019 - 14h00