Les banques et le pacte des loups

Prends l oseille et tire toi / société / 02/12/2019

Le 31 décembre 2013, le président de la République, un certain François Hollande, qui fut à la présidence de la République ce que Michael Keaton fut au personnage de Batman, annonçait, en grande pompe – enfin, dans la mesure de ses moyens – l’avènement du pacte de responsabilité, destiné, je vous le donne en mille, à inverser la courbe du chômage.



Le pacte de responsabilité, comme son nom l’indique, visait à responsabiliser d’un côté l’Etat, de l’autre les entreprises, dans un système qu’on pouvait qualifier soit, si on était optimiste, « de donnant donnant », soit, si on était pessimiste – et la suite prouvera qu’on avait raison – de « je te tiens tu me tiens par la barbichette ». D’un côté, baisse des cotisations et de la fiscalité, de l’autre, efforts sur l’emploi et sur le dialogue social. On a bien dit « efforts », hein. L’important, c’est bien connu, c’est de participer.



Diffusion lundi 2 décembre 2019 - 10h40 / 17h40


Y.Desrichard