Étrusques, Grecs et autres Méditerranéens à LA RENCONTRE DES GAULOIS DU MIDI (VI E -II E S. AV. J.-C.)

Les mercredis de l'Antiquité / culture / 14/11/2019

La fondation de Massalía (Marseille) en 600 av. J.-C. par des Grecs venus de Phocée, en Ionie, suivie de leur installation à Emporion, puis à Alalia, marque le point de départ de plusieurs siècles de contacts et d’échanges avec les populations locales de l’extrême Occident.


Au VI e siècle, les Grecs ne sont pas les seuls navigateurs étrangers : les Étrusques sont aussi présents, et aussi les Ibères, voire les Puniques. Tout le long de la côte, se met en place un réseau d’agglomérations gauloises destiné à servir de relais d’échanges (vin contre métaux) avec les populations de l’intérieur ; certaines, Agde, Lattes, Arles ou Antibes, ont même pu être des habitats mixtes.



Le résultat, c’est aussi bien des refus et des résistances (idéologie guerrière, têtes coupées, vêtements), que des emprunts (alphabets ibère et grec pour l’écriture) et des métissages ou des réinterprétations (vaisselle céramique).





Michel Bats, directeur de recherche honoraire du CNRS, vous propose cette conférence mercredi 13 novembre 2019 - 18h30, auditorium du Musée Fabre de Montpellier.


Diffusion sur Divergence Fm, jeudi 14 novembre 2019 - 20h30
Rediffusion dimanche 17 novembre 2019 - 14h00