Le sport au féminin en Grèce ancienne. Du spectacle au spectaculaire, des pratiques à l’imaginaire

Les mercredis de l'Antiquité / culture / 23/05/2019

Dans les sociétés grecques de l’Antiquité, les femmes, filles et épouses de citoyens, ont pour destin le mariage et la maternité, ce à quoi les préparent leur éducation et les activités auxquelles elles s’adonnent dans la famille et la cité.

Aussi, en raison de leur statut et de leur genre, sont-elles généralement exclues de pratiques où seuls des corps virils s’exhibent : entre autres, les exercices sportifs et les compétitions athlétiques.


Pour autant, textes et images font référence à des exercices féminins au gymnase et à la participation de femmes, le plus souvent des jeunes filles, à des compétitions sportives (lutte et surtout courses rituelles), aussi bien dans le domaine du mythe (Atalante) que de façon effective dans quelques cités (Sparte et Olympie).


Dans quels contextes et pour qui se déploient ces spectacles ‘sportifs’ féminins exceptionnels et spectaculaires ?


Comment les Anciens les ont-ils appréciés et jugés ?


Quel imaginaire construisent-ils ?



Florence Gherchanoc, Professeure d’histoire grecque, Université Paris Diderot, vous propose cette conférence mercredi 22 mai 2019 - 18h30, auditorium du Musée Fabre de Montpellier.



Diffusion sur Divergence Fm, jeudi 23 mai 2019 - 20h30
Rediffusion dimanche 26 mai 2019 - 14h00