Encore de la chimie pour nous soigner ? Oui, notamment pour le cerveau ... (Alzheimer)

Agora des savoirs / culture / 18/04/2019

Le mot chimie est maintenant synonyme de craintes et de frayeurs. Tout sauf la chimie ! Même la chimie thérapeutique est passée de mode, c’est l’époque des médicaments "biologiques". Oui, les anticorps monoclonaux ont permis de faire des progrès dans la lutte de certains maladies (comme le cancer), mais ne peuvent être utilisés dans tous les domaines thérapeutiques.
Depuis plus de 30 ans, les deux tiers des nouveaux médicaments sont des molécules faites par les chimistes. De "vieux médicaments" chimiques utiles sont souvent en rupture de stock dans les pharmacies, car les usines sont maintenant au bout du monde.
La recherche de candidats-médicaments sera exemplifiée dans le cas de la maladie d’Alzheimer.
Bernard Meunier est directeur de recherche émérite au CNRS au Laboratoire de Chimie de Coordination du CNRS à Toulouse. Ses domaines de recherche portent sur la chimie thérapeutique et la chimie bio-inorganique. Il est l’auteur de 397 articles et de 33 brevets.
Il a été Président du CNRS de 2004 à 2006, enseignant à l’École polytechnique de 1993 à 2006 et a été titulaire de la Chaire Innovation Technologique du Collège de France en 2014-2015.
Il est également professeur à l’Université de Technologie du Guangdong (Chine) depuis 2012.
Il est membre de l’Académie des Sciences depuis 1999 et il en a été le Président en 2015 et 2016. Il est également membre de l’Académie Nationale de Pharmacie depuis 2014 et membre étranger de l’Académie des sciences de Pologne depuis 2005.




Diffusion en direct du Centre Rabelais de Montpellier, mercredi 18 avril 2019 - 20h00
Rediffusion samedi 20 avril 2019 - 14h00