L’Europe encore et toujours, oui, mais verte !

Quoi de neuf ? / société / 18/02/2019

Avec : Guillaume CROS, Vice-Président du Conseil Régional d’Occitanie. Il a en charge les affaires européennes, les fonds structurels, la coopération au développement, l’évaluation et la prospective.
Jean-Pierre FOUBERT et Olivier NOTTALE se concentrent toujours sur l’Europe.
Cette semaine, ce sera avec Guillaume CROS, Vice-Président du Conseil Régional d’Occitanie Méditerranée Pyrénées.
Cela tombe bien, il est, entre autres, en charge des affaires européennes. Européen convaincu, Guillaume CROS défend depuis toujours l’évolution vers une République des territoires dans une Europe fédérale.
Pour continuer à parler Europe, mais pas que, nous allons interroger cet albigeois d’origine, membre d’EELV.
Les élections européennes approchent dans un climat délétère ou resurgit même l’ombre brune des années trente.
Notre invité aura sûrement une opinion à nous confier sur ce climat, disons pour le moins réchauffé.
Il a déclaré à propos de sa fonction régionale : « Cette Vice-Présidence est une ouverture sur le monde, une chance pour notre territoire et pour notre jeunesse. Les politiques qui y sont menées sont un frein à l’obscurantisme, aux peurs et constituent un barrage aux votes extrêmes. »
En 2009, José Bové était la tête de liste d’Europe Écologie pour la circonscription Sud-Ouest. Il fut élu député européen le 7 juin 2009, il sera réélu le 25 mai 2014, dans la même « eurorégion », sa liste remportant 11,2 % des suffrages exprimés, actuellement vice-président de la commission Agriculture et développement rural au Parlement européen.
José Bové n’a pas l’intention de se représenter, notre invité nous parlera de la future liste EELV. Elle sera forcément nationale avec la réforme du mode de scrutin voulu par le pouvoir.
Des nouvelles du Monde, de l’Europe, de la Région…
Guillaume CROS fut conseiller régional de l’ancienne région Midi-Pyrénées. Que pense-t-il de la nouvelle région et de ses deux grandes métropoles ?
Notre invité travaille dans les domaines de la formation et de la communication et est chargé de cours à l’Université Paul Sabatier de Toulouse.
Nous parlerons probablement de l’urgence climatique et de la prise de conscience de la population avec une nouvelle génération de jeunes engagés.
Pour Guillaume CROS l’écologie est politique. Il est convaincu que nous devions dès aujourd’hui impulser une transition écologique efficace et concertée de nos territoires.
Vastes sujets que nous allons essayer d’aborder dans les studios de Divergence Fm à Montpellier notre « sous-capitale languedocienne ».




Diffusion lundi 18 février 2019 - 18h03
Rediffusion mardi 19 février 2019 -  12h00


Animation O.Nottale / Jp.Foubert
Réalisation B.Bertrand