Une femme d’influence dans le football

3 minutes chrono / société / 08/02/2019

Connaissez-vous Florence Hardouin ?
Si son nom ne vous dit rien, c’est probablement que le milieu du foot reste un monde masculin, voire toujours un peu machiste.
Pourtant Florence Hardouin est la directrice générale de la FFF pas mal, pour une femme, en plus et surtout j’allais dire elle siège au comité exécutif de l’UEFA, où elle gère les dossiers « business ».
Sous le titre : « La gagnante de l’Euromillions » « la Française qui compte au sein du comité exécutif de l’UEFA. » Étienne Moatti  journaliste nous éclaire un peu plus sur cette dame dans cet article publié en ligne le mardi 5 février 2019 pour le journal l’Équipe paru aussi le mercredi 6 février dans l’édition du jour.
Un grand merci donc à Étienne Moatti, pour l’utilisation d’extraits de sa plume pour cette petite chronique de 3’ chono.
« Sa longue silhouette fait désormais partie du décor. Florence Hardouin, l’énergique directrice générale de la Fédération française de football, a intégré le comité exécutif de l’UEFA le 3 mai 2016, en triomphant (33 voix contre 21), après une campagne éclair.
Elle vient donc de rempiler au sein du comex. Aleksander Ceferin, le successeur de Michel Platini à la tête de la Confédération européenne, en est ravi, car la présence de cette femme d’action au sein de cet organe de direction est un marqueur de sa présidence.
« Il y avait des gens qui n’avaient plus du tout de lien avec le football ou leur fédération, se souvient Florence Hardouin. Il a aussi nommé les présidents de commission en fonction de leurs compétences. Je suis une femme, et il ne m’a pas nommée au football féminin, mais à la présidence de la commission marketing (elle qui a commencé sa carrière dans le privé chez Bouygues, puis à SFR). C’était important pour moi.
Depuis, elle pilote, en lien avec l’administration de l’UEFA, la machine à cash. Avec un total de recettes (droits télé, sponsoring, billetterie...) de 2,8 milliards d’euros en 2017-2018 et un prévisionnel de 3,9 milliards d’euros cette saison.»
À l’UEFA, comme à la Fédération française, elle fonce…



(à suivre…) Vendredi 8 février 2019 - 10h20 / 17h15


O.Nottale