Martin Solares

Lectures par tous / culture / 10/01/2019

L’actualité pourrait avoir tendance à nous le faire oublier, mais malgré la violence et les questions d’immigration, le Mexique est aussi un pays littéraire. Il y a eu le poète et essayiste Octavio Paz (Liberté sur parole, Le Labyrinthe de la solitude...) le romancier Carlos Fuentes (La Mort d’Artemio Cruz, Le Siège de l’aigle, Adam en Eden, Federico en son balcon...).


Mais les traducteurs francophones ont aujourd’hui d’autres œuvres et auteurs et à traduire. Parmi eux, il y a Martin Solares, autour de romans noirs mais aussi d’essais sur la littérature et l’écriture. Un écrivain pour qui écrire est peut-être aussi une façon de résister aux violences si fréquentes dans cette région du monde.


Nous l’avons rencontré cet automne à la librairie La Géosphère (avec la complicité de "Bellas Latinas") et vous proposons de le rencontrer à votre tour.




Diffusion jeudi 10 janvier 2018 - 18h03
Rediffusion samedi 12 janvier - 18h00


Animation M.Ossorguine
Réalisation B.Bertrand