Soulever le rideau, et démasquer le magicien d’Oz

Prends l oseille et tire toi / société / 17/12/2018

Tourné en 1939 par Victor Fleming, Le magicien d’Oz (The wizard of Oz en anglais) raconte l’histoire de Dorothy, interprétée dans le film par la toute jeune Judy Garland, 17 ans à l’époque. Dorothy est arrachée, au sens propre, de son Kansas natal par une tornade qui n’était pas encore sortie du réchauffement climatique, et atterrit au pays d’Oz, pays dominé par le magicien d’Oz, créature impitoyable et invisible, à la grosse voix et aux manifestations effrayantes.


A la fin du film, Dorothy est, enfin, confrontée au fameux magicien et non, ce n’est pas Voldemort. Le gars reste invisible avec sa grosse voix pendant un moment mais, à la toute fin, Dorothy, fortement aidée par son chien Toto, découvre, avec la candeur de celle qui ne sait pas qu’elle doit avoir peur, attention spoiler, que le magicien est en fait un petit homme sans pouvoir qui utilise des artifices pour paraître impressionnant. Il admet être un « humbug » (en anglais un escroc, un fumiste) et promet de s’amender.



Mais, cher chroniqueur, à quoi bon nous parler de ce film pour enfants ? Tu vas aussi nous faire une chronique sur « Le monde de Narnia », et toutes ces disnyaiseries dont le beau pays des Etats-Unis continue de nous abreuver juste histoire d’ajouter un peu de cash au compte en banque des actionnaires de la Disney Company ? Ben non, cherchez mieux ! Ça ne vous rappelle vraiment rien, l’histoire de Dorothy et de son minable magicien ?


Diffusion lundi 17 décembre 2018 - 10h40 / 17h40


Y.Desrichard