Comme Hercule. Des sports dangereux : chasseurs et acrobates dans l’arène à l’époque romaine

Les mercredis de l'Antiquité / culture / 13/12/2018

À partir du II e siècle av. J.-c., l’activité ludique de la chasse se développe à Rome. La passion pour cette activité culmine aux trois premiers siècles de l’empire et sa transposition dans les spectacles de l’amphithéâtre en sont l’expression la plus aboutie. Les chasses amphi-théâtrales (venationes) sont ainsi parfois plus populaires que les combats de gladiateurs, comme en Afrique.
Les chasses mettent en scène des affrontements entre animaux, entre chasseurs (venatores) et animaux de tout type, mais aussi des acrobates et des dresseurs, ou encore des condamnés à mort.
Spectacles qui mettent en jeu l’adresse et le courage des hommes face au monde sauvage, les chasses demandent un entraînement et des performances physiques tout aussi remarquables que celles des gladiateurs. elles participent de la démonstration de la virtus, du courage physique et de l’habileté du chasseur, dont le modèle est Hercule – exploité par l’empereur Commode, gladiateur certes, mais aussi chasseur.




Hélène Ménard, Maître de Conférences en histoire romaine, Université Paul-Valéry/Montpellier 3, vous proposent cette conférence mercredi 12 décembre 2018 – 18h30, auditorium du Musée Fabre de Montpellier.


Diffusion sur Divergence fm, jeudi 13 décembre 2018 - 20h30
Rediffusion dimanche 16 décembre 2018 - 14h00