Sam Shepard, acteur de cinéma (mais pas que)

24 notes/seconde / musique / 05/12/2018

Né en 1943, décédé en juillet 2017, Sam Shepard fut un acteur de premier plan, mais pas seulement. Né dans l’Illinois, il passe une enfance difficile, avec un père "alcoolique invétéré". A partir de 1962, à New York, il participe à des pièces expérimentales et commence à en écrire lui-même. Sam Shepard est l’auteur de 44 pièces, de plusieurs essais, mémoires et recueils de nouvelles, et il a, entre autres, obtenu le prestigieux prix Pulitzer.

Il débute au cinéma en 1970, mais obtient ses vrais premiers rôles dans "Les moissons du ciel" de Terrence Malick (musique d’Ennio Morricone) et "Renaldo et Clara", de Bob Dylan, dont il co-signe le scénario. Ensuite, il tournera de manière soutenue, dans des films qui vont de l’art et essai ("Paris, Texas" de Wim Wenders) jusqu’aux blockbusters les plus classiques, comme "L’affaire Pelican" (musique de James Horner) aux côtés de Julia Roberts.

Il manque de peu l’oscar pour son interprétation de Chuck Yeager, le premier homme à avoir franchi le mur du son, dans "L’étoffe des héros"  de Philip Kaufman, et continuera à tourner jusqu’à sa mort, comme en témoigne "Midnight Special" ou "Un été à Osage County"".