Patrice Leconte, des Bronzés au cinéma d’auteur

24 notes/seconde / musique / 10/10/2018

Né en 1947, Patrice Leconte passe son enfance à Tours, puis "monte à Paris" pour faire l’IDHEC, la "prestigieuse" école de cinéma, qui ne lui plaît guère. Après un premier long-métrage devenu culte mais passé inaperçu à l’époque ("Les vécés étaient fermés de l’intérieur", avec Jean Rochefort et Coluche dans une adaptation osée de Gotlib), il connaît rapidement le succès avec la troupe du Splendid : "Les bronzés" et "Les bronzés font du ski" font désormais partie, n’hésitons pas à l’écrire, du patrimoine français, même si, sur le plan musical...

Loin de se cantonner (comme un Zidi) à multiplier les succès commerciaux du même genre, Patrice Leconte s’essaiera à tous les styles et à tous les genres, avec au moins un chef-d’oeuvre ("Tandem", avec Rochefort à nouveau, et Gérard Jugnot) et quelques très grands films, comme "Mr Hire", remake d’un film de Duvivier avec un Michel Blanc (c’est le moins qu’on puisse écrire) à contre-emploi, ou "Ridicule", énorme et mérité succès populaire et critique.

Leconte se sera aussi essayé au film d’aventures façon Giovanni ("Une chance sur deux", Belmondo/Delon/Paradis, insuccès total), au dessin animé ("Le magasin des suicides") , alternant films d’auteur presque expérimentaux et films commerciaux parfois convenus, dans un souci d’éclectisme rare dans le cinéma français, et musicalement très excitant.



Diffusion mercredi 10 octobre 2018 - 18h30
Rediffusion jeudi 11 octobre 2018 - 12h30


Animation Y.Desrichard
Réalisation L.Malléon
Animation Y.Desrichard
Réalisation L.Malléon