Carter Burwell, au-delà des frères Cohen

24 notes/seconde / musique / 03/10/2018

Carter Burwell est avant tout connu comme le compositeur attitré des frères Cohen, pour lesquels il a composé la musique d’(a priori) toute leur filmographie. Mais ce n’est pas à "ce" Carter Burwell là que va s’intéresser l’émission de ce jour, mais au reste de ses compositions, qui sont marquées, si on peut écrire, par un puissant éclectisme.

En témoigne sa partition pour "Assassin(s)" de Mathieu Kassovitz, film lui-même assassiné par la critique cannoise, et où Kassovitz lui-même jouait les apprentis meurtriers auprès de Michel Serrault, avec des scènes d’une extrême et dérangeante violence, dont la partition témoigne a minima. Accents militaires par contre pour "Le déshonneur d’Elisabeth Campbell", sombre histoire d’enquête dans le milieu militaire, où John Travolta se trouvait aux prises (on l’envie) avec la délicieuse mais bien oubliée Madeleine Stowe.

"Chevalier", qui mettait en vedette le regretté Heath Ledger, mêlait chansons rock et partition plus classique pour un film censé se dérouler au moyen-âge, tandis que "Fur", avec Nicole Kidman interprétant le rôle de Diane Arbus, célèbre photographe, relevait carrément du registre du film d’auteur - tout le contraire de "The finest hours", superproduction bienpensante signée Disney et bide à sa sortie, sort un peu injuste, en tout cas pour la magnifique et élégiaque composition de Carter Burwell.



Diffusion mercredi 3 octobre 2018 - 18h30
Rediffusion jeudi 4 octobre 2018 - 12h30


Animation Y.Desrichards
Réalisation L.Malléon