Joseph Kosma, trente ans de cinéma français

24 notes/seconde / musique / 13/06/2018

Né à Budapest en 1905, Josma Kosma se destine à une carrière de chef d’orchestre avant d’opter pour la composition. Il arrive à Paris dès 1933, et compose très rapidement pour le cinéma, avec "Le crime de monsieur Lange" de Jean Renoir en 1935, film "pré-Front populaire". Sa carrière avec Renoir sera féconde, puisqu’il signera aussi la musique du chef-d’oeuvre absolu que constitue "La grande illusion", mais aussi celle de "La bête humaine", de "Une partie de campagne", et de nombreux Renoir d’après-guerre.

C’est sans doute sa collaboration avec Marcel Carné qui est la plus célèbre, puisqu’il sera des "Visiteurs du soir", des "Enfants du paradis" (pour une toute petite partie et, occupation obligeant, sous un pseudonyme), et du premier Carné d’après-guerre, "Les portes de la nuit", échec critique et commercial notoire, mais dans lequel on entend la première version des "Feuilles mortes", créée plus tard par Yves Montand, vedette du dit-film mais qui, curieusement, ne la chante pas dans le film.

A ce propos, comment ne pas évoquer la collaboration de toujours (dès 1933) avec Jacques Prévert, les deux écrivant et composant des chansons immortelles, comme "Barbara" ou "Les enfants qui s’aiment". Kosma aura accompagné la "qualité française" (Decoin, Duvivier, Le Chanois, Allégret,...) avant de mourir bien prématurément en 1969.



Diffusion mercredi 13 juin 2018 - 18h30
Rediffusion jeudi 14 juin 2018 - 12h30


Animation Y.Desrichard
Réalisation L.Malléon