Le secret des affaires…

Les chroniques d Olivier Nottale / société / 14/05/2018

Adopté en procédure accélérée, le projet sur le « secret des affaires » donne des moyens exorbitants aux entreprises pour poursuivre en justice lanceurs d’alertes, journalistes et ONG.
"Procès bâillon n’est pas raison". Mais pourrait bien le devenir. Alors que le Sénat vient d’adopter – et de durcir – la très controversée proposition de loi sur « le secret des affaires », le milliardaire un brin procédurier, Vincent Bolloré a été mis en examen, le 26 avril, dans l’enquête sur les conditions d’attribution de ses concessions portuaires en Guinée et au Togo. L’homme dont les affaires en Afrique intéressent de près la justice française est passé maître dans l’art de faire des procès à ceux qui parlent de trop.
Je vous recommande de lire Politis daté du 4 mai 2018 avec une interview de Fabrice Arfi le responsable du pôle enquête de Médiapart dont je vais citer quelles remarques.
La journaliste Ingrid Merckx pose les bonnes questions et Fabrice Arfi donne les bonnes réponses, mais cela fait froid dans le dos de la liberté de la presse…


Diffusion lundi 14 mai 2018 - 10h15 / 17h15


O.Nottale