Wes Anderson, un monde à part

24 notes/seconde / musique / 16/05/2018

Wes Anderson est né un 1er mai, ce qui suffirait à le caractériser comme "à part", en 1969. D’origine suédoise et norvégienne, il fait la connaissance, lors de ses études à l’université d’Austin, au Texas, d’Owen Wilson, pas encore célèbre, mais déjà ami pour la vie. Sans faire d’études de cinéma, il réalise en autodidacte son premier long-métrage, "Bottle Rocket".

En 1998, "Rushmore" lui permet d’obtenir une reconnaissance auprès du public, mais son premier véritable succès est "La famille Tenenbaum", avec les frères Wilson (Owen donc, mais aussi Luke) et un casting de prestige qui réunit Gene Hackman, Angelica Huston, Ben Stiller, Bill Murray,... Il y impose son style si particulier, une gravité ironique et vaguement féérique, qu’il va accentuer dans les films suivants, chacun étant pour autant très différent du précédent.

"La vie aquatique", évocation transparente de la vie de Jacques-Yves Cousteau, qui a fasciné l’enfance de Wes Anderson, avec Bill Murray dans le rôle de Steve Zissou, est suivi de "Fantastic Mr Fox", qui marque la rencontre avec le compositeur français Alexandre Desplat, le début d’une très fructueuse collaboration, poursuivie entre autres avec "Moonrise Kingdom" (où on entend aussi beaucoup de Benjamin Britten), "Grand Budapest Hotel", qui permet à Desplats de gagner son premier oscar, et le plus récent "Ile aux chiens".



Diffusion mercredi 16 mai 2018 - 18h30
Rediffusion jeudi 17 mai 2018 - 12h30


Animation Y.Desrichards
Réalisation B.Bertrand