Printemps des photographes 2018 - à la poursuite des mythes et des réalités de la Grande Bleue

Hors Serie / hors_série / 09/05/2018

Du 5 au 21 mai, retrouvez en partenariat avec divergence fm le printemps des photographes à Sète.

Pourtant, chaque année, à peu près à la même époque, une volée de drôles d’oiseaux se pose sur l’Île Singulière !

Ce sont les lauréats du « Printemps des Photographes » lequel présente pour la quatrième fois sa sélection de talents connus ou à découvrir.

Cette fois, ils sont douze à vous entraîner dans leurs aventures méditerranéennes… à la poursuite des mythes et des réalités de la Grande Bleue ! Vous aurez plaisir à les découvrir au fil des expositions et des pages de ce site.

Imaginé et organisé par le « Collectif Images » de Sète, association de bénévoles, photographes et amoureux de l’image photographique, ce nouveau « Printemps » sétois montre une fois de plus la vitalité de la création actuelle et la multiplicité de ses chemins, de la série intimiste à la série documentaire.

Retrouvez les itw des photographes du 14 au 18 mai à 10h30 et 15h sur Divergence Fm.



*ELISE LLINARES / Podcast écouter

Littoral Marseille

Braudel, dans La Méditerranée, affirme que la spécificité de cette civilisation est le groupe, qui a vite conscience de lui-même et s’érige en Ville, articulée par trois espaces : la maison privée, la place publique et politique, et des espaces intermédiaires. En marchant le long du littoral, j’ai été surprise par leur importance : rues, cours, plages, terrains vagues, les Marseillais y traînent, bricolent, pêchent… y vivent ensemble.



*RÉGIS DAVID / Podcast écouter


Paradis perdu

Originaire du nord de la France, plus précisément de Dunkerque, j’ai passé mes vingt-cinq premières années avec la mer du Nord comme terrain de jeu, sur ce littoral sacrifié à l’industrie. Au lycée, est arrivé un jour un gars qui avait l’accent qui chantait : il venait du sud de la France. Son père qui travaillait dans la sidérurgie, se déplaçait au gré des missions sur ce que l’on appelait le triangle de l’acier (Dunkerque, Longwy, Fos sur Mer). Quelques décennies plus tard, l’appareil en bandoulière, je suis parti à la découverte de ces zones, (Fos, Lavera, Berre) pour retrouver finalement un environnement proche de celui que je connaissais déjà, mais avec le soleil en plus, une mer calme et d’une autre teinte.



*MAXCASA / Podcast écouter





Une école de l’expérience

« De 2007 à 2011, j’ai accompagné les équipes pédagogiques de deux collèges en zone d’éducation prioritaires (de Seine-saint-Denis et de Paris). Des ateliers artistiques pluridisciplinaires s’y développent,.Ils se concluent en fin d’année par un voyage sur les bords de la Méditerranée dans des lieux chargés d’histoire. Les élèves y réalisent un film d’après un scénario original qu’ils ont écrit et développé en s’inspirant des grands auteurs antiques. »



*NOVO WESTERN / Podcast écouter


RESCAPÉES

« Ma mer, l’empire de mes rêves et de la beauté devient soudain le territoire même de la crise et des corps disloqués sur la plage. Mais comment évoquer un sujet aussi grave sans misérabilisme, afin que ceux qui regardent, saturés d’images des restes du monde, s’intéressent au sujet ? La série présente l’odyssée de deux nomades: la migrante et la touriste. C’est un écho à l’errance, au trajet que j’accomplis vers l’étrangère. Être traversée, c’est ne pas sortir indemne, aller vers un au delà de soi, une altérité.»


ANAÏS GUYON / Podcast écouter


Méditerranée, mythe et réalité entre père et mer

Un marin prit la mer et laissa derrière lui sa jeune fille. Celle-ci attendit plus de 30 ans le retour de ce héros mystérieux. Plongée dans le désespoir elle ne put réellement se construire loin de lui. C’est alors à l’aube de ses 30ans qu’elle décida de braver la Méditerranée à ses côtés pour qu’il la reconnaisse enfin. Entre mythe et réalité voici le portait d’un héros fantasmé, raconté par sa fille.







+ d’infos sur printemps-des-photographes.fr

Portfolio