Si on se maintient...

3 minutes chrono / société / 04/05/2018

Une page se tourne pour l’équipe de France avec le départ prochain de Dave Henderson.
Écrit André-Arnaud Fourny pour le journal l’Équipe du vendredi 4 mai 2018.
Le Mondial qui débute pour les Bleus ce vendredi après-midi, sera le dernier pour leur entraîneur Dave Henderson, en place depuis près de quatorze ans !
Le Mondial a déjà un peu commencé pour les Bleus. Si les vingt-cinq joueurs de l’équipe de France ont bien gagné mardi Copenhague, enchaîné les entraînements, c’était dans les coulisses qu’on attendait un petit événement : Dave Henderson, coach de l’équipe de France depuis 2004, vit son dernier Championnat du monde. Il prendra sa retraite le 1er septembre à soixante-six ans.
 
Je vous donne le programme des bleus :
 
Vendredi 4 mai : France – Russie à 16h15.
 
Samedi 5 mai : France – Bélarus à 16h15.
 
Lundi 7 mai : France – Suède à 20h15.
 
Jeudi 10 mai : France – Slovaquie à 16h15.
 
Vendredi 11 mai : France – Autriche à 16h15.
 
Dimanche 13 mai : France - République tchèque à 16h15.
 
Mardi 15 mai : France – Suisse à 12h15.
 
Et je vous livre une excellente nouvelle toutes les rencontres seront à suivre en direct et en intégralité sur La Chaîne L’Équipe canal 21 de la TNT.
 
Je vous recommande vivement de vous intéresser à ce sport, allez voir une fois à la patinoire le Montpellier Métropole hockey club, surnommé les « Vipers » de Montpellier il évolue en Division 2 (correspondant au troisième niveau national).
 
Revenons à notre élite :
 
Si la transition se fait à la tête des Bleus, elle doit se faire aussi sur la glace. Car une ère s’est achevé l’année dernière au Mondial franco-allemand. L’équipe de France a dit au revoir à ses deux leaders historiques, le gardien Cristobal Huet et le capitaine Laurent Meunier. C’étaient presque deux décennies de présence en bleu qu’il fallait clore.
Les Bleus, qui avaient terminé cinquièmes de leur groupe à Paris, réussiraient un véritable exploit en se qualifiant pour les quarts de finale à Copenhague. Trois de leurs meilleurs attaquants ne sont pas présents au Danemark (Antoine Roussel, Pierre-Édouard Bellemare et Charles Bertrand). « J’espère toujours gagner des matches, insiste l’entraîneur français. Mais, pour aucun Mondial, je n’ai parlé de quart de finale. On joue d’abord le maintien. C’est la priorité. » …



(à suivre…) Vendredi 4 mai 2018 - 17h15


O.Nottale
Portfolio