Histoire des joueurs artificiels - Connaissances tacites et connaissances explicites

Aléa / société / 14/03/2018

Nous continuons notre série d’émissions sur l’histoire des joueurs d’échecs artificiels par le constat suivant : notre propre connaissance du jeu d’échecs est plus une connaissance tacite, c’est-à-dire un savoir faire, qu’une connaissance factuelle, qu’il serait facile d’expliciter et de transmettre. Même nos raisonnements les plus symboliques résistent à la formalisation. Dès lors, l’intelligence artificielle ne peut directement transférer la connaissance humaine aux programmes informatiques.




Diffusion mercredi 14 mars 2018 – 10h40 / 17h40



Animation R.Lamarche-Perrin
Réalisation B.Bertrand