Devant les intempéries, pourquoi sommes-nous démunis ?

Les chroniques d Olivier Nottale / société / 05/03/2018

Je vais vous parler de la pluie et du beau temps, cela changera un peu de toutes ces chroniques politiques quoique vous l’avez remarqué dès qu’un évènement météorologique vient se mêler à notre quotidien en provoquant une pagaille monstre dans nos vies si bien ordonnées, le réflexe du citoyen est de trouver les responsables… politiques.
Donc, la chasse est ouverture, pour l’épisode exceptionnellement neigeux qui nous concerne encore un peu il n’en manque pas des fautifs.
En fait, on voudrait que les pouvoirs publics et accessoirement certaines sociétés privées se transforment en magiciens et d’un coup de baguette magique prennent en amont les bonnes décisions pour que le mauvais temps ne nous complique pas nos habitudes.
Bien sûr, il manque des chasse-neige dans l’Hérault, mais si trente centimes de poudreuses recouvrent nos routes nous exigeons que Montpellier se transforme en Montréal et l’Hérault devient le Québec. En effet chez nos cousins de la belle province ce genre de situation hivernale ne pose aucun problème particulier, car ils sont rôdé et très bien équipés. Nous non.


(à suivre…)lundi 5 mars 2018 - 10h15 / 17h15


O.Nottale
Portfolio