Quand les élites collectionnaient le monde - Alain Duplouy

Les mercredis de l'Antiquité / culture / 16/11/2017

En raison d’un problème technique cette conférence ne peut être diffusée et disponible en téléchargement




L’attrait pour les objets rares, les curiosités naturelles, les produits exotiques ou bien encore les antiquités constituent un phénomène des plus rependus de par le monde et à travers les ages.
Les liens de la collection avec la mise en place, l’évolution ou l’entretient des hiérarchies sociales sont par ailleurs évidents. Comme l’a montré Krzystof Pomian, dans nombres de sociétés, l’acquisition et la possession de tels objets confèrent à leurs propriétaires un prestige significatif et opèrent comme instruments de hiérarchisation sociale. La Grèce antique, même dans ses époques les plus reculées, ne semble pas avoir ignoré cette pratique. Au moment où les communautés égéennes redécouvrent la voie du levant, certains individus témoignèrent d’un intérêt particulier, sinon d’une avidité certaines, pour les produits venus d’outre-mer à l’esthétique bien différentes des créations locales, générant ainsi les divers processus sociaux liés au phénomènes de collection.

Une conférence proposée par Alain Duplouy, Maître de conférence en histoire ancienne, Université de Paris1.


Mercredi 15 novembre 2017 - 18h30 à l’auditorium du Musée Fabre.