Cedar Walton

Le jazz est une fiction / musique / 11/05/2017

Nouveauté 
Yves Rousseau et Christophe Marguet 5tet Spirit Dance Cristal Records 2017
extraits :
Le vent se lève
Fragrance

Légende :
Cedar Walton
A l’occasion d’un album de l’hommage à ce musicien que lui rend le Ben Markley Big Band, nous évoquons la mémoire de Cédar Walton.
Cedar Anthony Walton, Junior (né le 17 janvier 1934) dans la ville de Dallas (Texas) et mort le (19 août 2013) est un pianiste américain de jazz de style hard bop.
Walton est originaire de Dallas comme le guitariste Charlie Christian et le pianiste Red Garland. Après des études à l’Université de Denver entre 1951 et 19542, Walton s’installe à New York en 1955 ; il effectue deux ans dans l’armée en Allemagne où il joue avec des musiciens comme Leo Wright, Don Ellis et Eddie Harris3. De retour à New York, Walton entame réellement sa carrière de musicien puisqu’entre 1958 et 1961 il joue notamment avec Kenny Dorham, participe en 1959 à l’album Giant Steps de John Coltrane, rejoint l’orchestre de J. J. Johnson puis l’ensemble de Benny Golson-Art Farmer de 1960 à 19612.
En 1961, Walton rejoint pour trois ans les Jazz Messengers du batteur Art Blakey comme arrangeur aux côtés de Wayne Shorter et de Freddie Hubbard. Il accompagne la chanteuse Abbey Lincoln entre 1965 et 1966 et enregistre avec le trompettiste Lee Morgan les deux années suivantes3. À la fin des années 1960, il intègre régulièrement la section rythmique pour le label Prestige et enregistre avec le guitariste Pat Martino et les saxophonistes Sonny Criss, Eric Kloss et Charles McPherson. Au début des années 1970, Walton effectue de plusieurs concerts et tournées à l’étranger avec son ensemble nommé Eastern Rebellion qui comprenait notamment les saxophonistes Hank Mobley, George Coleman, Clifford Jordan, Bob Berg et Ralph Moore puis retrouve à nouveau Art Blakey en 1973 pour une tournée au Japon3. Dans les années 1980 et 1990, Walton continue à diriger ses groupes et à enregistrer.
Les morceaux Bolivia et Mosaic sont deux de ses compositions les plus connues ainsi que Fantasy in D, enregistrée sous le titre Ugetsu par Art Blakey en 1963 puis devenue un standard de jazz.



Extraits :
Bolivia
Cedar Walton trio avec Pierre Michelot (b) et Billy Higgins (bat)
Afternoon In Paris
Cedar Walton Trio -
Manhattan Afternoon / Recorded in USA, December 26, 1992
Cedar Walton(p)
David Williams(b)
Billy Higgins(ds)


Mosaic

Cedar Walton
Quartet "Eastern Rebellion"
Cedar Walton - piano
Ralph Moore - tenor sax
David Williams - bass
Billy Higgins - drums
Album- Mosaic, Recorded at BMG Studios 1989


Fantasy In D
Cedar Walton [Eastern Rebellion, Vol. 2] 1992 - Fantasy In D
Composed by: Cedar Walton
Performed by Sam Jones (b), Billy Higgins (bat), Walton (p), Bob Berg (ts).


Hot Hous
Billy Higgins Quintet
Oscar Brashear (tp), Harold Land (ts), Cedar Walton (p), David Williams (b), Billy Higgins (ds)
Album" Billy Higgins Quintet "
RecordedNew York City, April 18, 1993
Nouveauté :
Ben Markley Big Band The music of Cedar Walton OA2 Records 2017

extraits :

Cedar’s Blues
I’ll let You Know
Bolivia

Textes extraits de Jazz et Littérature Revue Europe août septembre 1997.


Diffusion jeudi 11 mai 19h30

Rediffusion dimanche 14 mai 18h30

Animation A.Vacquié
Réalisation B.Bertrand