Golden Kamui

L'Otaku aux Taquets / culture / 08/04/2022

Aujourd’hui l’Otaku  vous parle d’un manga seinen qui, par plusieurs aspect, fait écho à l’actualité. Ce manga c’est Golden Kamui, écrit et dessiné par Satoru noda et édité par la Shūeisha depuis 2015. La version française est éditée par Ki-oon. Le manga est en cours de publication et compte déjà 24 volumes.

Une adaptation en série d’animation – très réussie – est produite par le studio Geno et diffusée, entre autres, sur la plate-forme de streaming manga Crunchiroll.
L’histoire nous emmène dans une chasse au trésor au rythme soutenu dans un cadre de guerre qui fait inévitablement penser au film de Sergio Leone de 1966 "le bon, la brute, et le truand". Le contexte n’est pas celui de la Guerre de Sécession mais celui de la guerre russo-japonaise de 1904 à 1905. Une guerre où les empires de Russie et du Japon se sont disputé le contrôle de la Mandchourie, de la Corée et de l’archipel des Kouriles.

Dans ce contexte nous suivons, sur l’Île d’ Hokkaido, Saichi Sugimoto, un soldat survivant de la guerre. Surnommé “l’Immortel”, il a survécu aux pires batailles menées dans les régions les plus sauvages. A l’issue du conflit, il se retrouve seul et sans le sou… C’est alors qu’il apprend l’existence d’un fabuleux trésor – 75 kilos d’or ! – accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Mais le magot a été volé et caché par le « Sans Visage », un homme retenu dans une prison d’Hokkaidō. Ce dernier a tatoué sur la peau de prisonniers des indices qui permettent de retrouver le trésor, puis les a aidé à s’évader. Après avoir entendu cette histoire, Sugimoto décide de partir à la recherche du butin avec l’aide d’une jeune Aïnou, Ashirpa, qui a perdu son père à cause de cet or. Ils découvrent vite qu’ils ne sont pas les seuls à le convoiter...

Diffusion : vendredi 8 avril 2022 à 11h20

Animation : Nicolas Ossorguine
Réalisation Adeline Floc’h et Anna Demeulandre

 
Portfolio