Avec Emmanuel NEGRIER Politologue, directeur de recherche CNRS et Julien AUDEMARD doctorant contractuel moniteur à la faculté de droit et de science politique de Montpellier

Quoi de neuf ? / société / 11/04/2022

Jean-Pierre FOUBERT et Olivier NOTTALE sortent enfin du Marathon d’avant premier tour de l’élection reine de notre cinquième République vieillissante.


L’électorat français a décidé de couper l’hexagone en quatre, ce qui est un exercice périlleux !


Nous verrons évidemment avec nos invités spécialistes des analyses post électorales ce qu’il en est vraiment.


Mais bon la pomme a grosso modo quatre quartiers.



L’un pour le président sortant avec la droite dite républicaine et son centre sa famille politique donc ni de gauche ni de gauche, un pour l’ensemble de la gauche avec un Mélanchon ayant presque réussi son pari de rassembler les électeurs de toutes les sensibilités de gauche en une presque union dont il ne voulait pas entendre parler, un quart pour ce que l’on peut nommer, sans artifice de langage, l’extrême droite  avec clairement à sa tête la même depuis des lustres notre Victor Orban bien de chez nous et son « zébulon » moins lisse en apparence et enfin le dernier quart les abstentionnistes qui ne sont pas un corps homogène, mais plutôt versatile.



Mais cette élection étant au suffrage universel majoritaire à deux tours, si personne ne croque la pomme à moitié pour lui tout seul, seuls deux candidats seront face à face le 24 avril prochain et pour une surprise s’en est une, les mêmes qu’en 2017 !


Sauf que, vous l’avez bien remarqué cinq années se sont écoulées et pas vraiment comme un long fleuve tranquille !


Alors, avec nos invités, nous allons essayer d’y voir un peu plus clair pour la suite et d’abord le deuxième tour qui va décider qui sera notre président -ou notre présidente- pour le quinquennat à venir, ensuite viendront les législatives, une autre paire de manches sans aucun doute.







Diffusion lundi 11 avril 2022 - 18h00
Rediffusion mardi 12 avril 2022 - 12h00



Animation O.Nottale / Jp.foubert
Réalisation A.Floc’h