Les humains ne sont décidément pas très…humains !

Les Chroniques d'Olivier Nottale / société / 11/04/2022

Des nouvelles de la planète la terre, petit bout ridicule de l’univers, sur cette planète tout va très mal, mais on continue à faire de gros efforts pour que cela aille encore beaucoup mal !
Je ne parle évidemment pas des élections dans notre petit pays situé sur cette petite planète elle-même pas très impressionnante dans un système solaire très banal.
Alors pour vous remonter le moral, je plaisante, à l’aube de cette élection d’égos un état des lieux s’impose.
Guerres aux pluriels, Ukraine, Éthiopie, Mali, Érythrée, Yémen, Soudan, Syrie, et tant d’autres, crimes viols massacres tout va très mal et très mâles aussi.
La planète va très mal, mais heureusement le dernier rapport du GIEC est très optimiste, je plaisante encore ! : Comment limiter le réchauffement climatique ? C’est une brûlante question pour le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, après deux semaines de discussions entre les 195 États membres, et 48 heures de retard dans la publication par les délégués du GIEC du très politique "résumé à l’intention des décideurs" qui nécessite de peser chaque mot.
 
Dans ce nouveau volet du sixième rapport publié finalement lundi après-midi, les experts détaillent, sur 17 chapitres et des milliers de pages, un éventail de scénarios et de solutions pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et ne pas dire adieu aux objectifs de limitation du réchauffement à +1,5 degrés ou 2 degrés par rapport à l’ère préindustrielle. Dans son premier volet publié en août dernier, le GIEC estimait déjà que l’accélération du réchauffement conduisait à ce que ce seuil des +1,5 degré puisse être atteint vers 2030. Aujourd’hui, la situation est plus grave qu’estimée auparavant.
 
Malgré les efforts, le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre les objectif...





( à suivre...)lundi 11 avril 2022 - 10h20 / 17h15




O.Nottale